L’aide aux devoirs

Le dispositif « Devoirs faits » est organisé au collège. Chaque élève a accès au créneau réservé à sa classe. Ce créneau est notifié sur Pronote dans l’emploi du temps de l’élève. Si l’élève le souhaite, il.elle peut s’inscrire à d’autres créneaux supplémentaires en formulant une demande à Mme Derkaoui, coordonnatrice de ce dispositif. Les fiches d’inscription sont à demander auprès de son.sa professeur.e principal.e.

 

Qu’est-ce que « Devoirs faits » ?

Devoirs faits est un temps dédié, en dehors des heures de classe, à l’accomplissement par l’élève des tâches demandées par ses professeurs. Il a lieu dans l’établissement sur des horaires appropriés, qui ne sont pas obligatoirement en fin de journée, à raison d’un volume horaire fixé par l’établissement. L’objectif est de faire bénéficier les collégiens d’une aide appropriée au sein du collège accompagnés par un adulte pour réaliser leurs devoirs.

Le travail personnel des élèves est décisif pour la réussite de leurs apprentissages et de leur scolarité. Il est d’abord développé dans la classe. Les leçons, exercices et travaux écrits qui sont donnés en dehors de la classe prolongent le travail fait en classe. Ces devoirs sont parfois une source d’inégalités entre les enfants et pèsent souvent sur la vie de famille.

Devoirs faits est un moment privilégié pour que l’élève donne du sens à son travail personnel : questionner les démarches proposées, interroger ses propres méthodes, mettre à l’essai ce qu’il a compris, réinvestir les apprentissages tout en bénéficiant, au besoin, de l’accompagnement de professionnels aptes à lui apporter toute l’aide nécessaire.

Le dispositif « Devoirs faits » permet d’améliorer la synergie entre les temps de classe et les devoirs. Il contribue à renforcer l’aide apportée par l’institution à chaque enfant, et ainsi à réduire les inégalités d’accès au savoir.

Devoirs faits n’est pas un cours supplémentaire, mais bien un temps dédié à la réalisation des devoirs, en lien avec les connaissances et compétences travaillées en classe. Si un élève a des difficultés de compréhension, c’est l’occasion de revenir sur ce qui n’a pas été compris ou maîtrisé « au fil de l’eau ».